Taxe de Séjour

La Municipalité de San Bartolomeo al Mare a décidé qu’à partir de cette année, suivant l’exemple des municipalités voisines, une taxe de séjour sera appliquée. Les établissements d’hébergement ne seront que des percepteurs de la taxe, qui sera versée et gérée directement par la Municipalité de San Bartolomeo pour « améliorer les services dédiés au tourisme : nettoyage, décoration urbaine, nouveaux événements, promotion touristique. »

Période de Validité:

Pour les séjours du 1.4.2024 au 30.10.2024

Coût (pour les séjours dans les hôtels 3 étoiles) :

€ 1,00 par nuitée et par personne, non compris dans le tarif de la chambre

La taxe de séjour s’applique uniquement pour les 7 premiers jours de la vacance

Exemptions

Pour les nuitées des enfants jusqu’à 14 ans, la taxe n’est pas due, mais il existe également d’autres cas d’exemption :

– les personnes assistant des patients admis dans des établissements de santé situés sur le territoire municipal, pour un accompagnateur par patient;
– le personnel appartenant aux forces armées ou aux corps d’État, provinciaux ou locaux, ainsi que les pompiers nationaux et la protection civile qui séjournent pour des raisons de service;
– les chauffeurs de bus et les guides tourist

iques assistant des groupes organisés par des agences de voyages et de tourisme sous une seule réservation;
– les employés des établissements d’hébergement qui séjournent dans les établissements d’hébergement situés dans la Municipalité de San Bartolomeo al Mare dans l’exercice de leurs fonctions professionnelles;
– les étudiants effectuant des stages dans des établissements d’hébergement;
– les personnes ayant un handicap d’au moins 80 %;
– les éventuels accompagnateurs des personnes ayant un handicap d’au moins 80 % auxquels une allocation d’accompagnement de l’INPS ou de l’INAIL est également accordée, pour un accompagnateur par personne;
– les personnes invitées par la Municipalité de San Bartolomeo al Mare en cas de frais de nuitée pris en charge par la Municipalité elle-même;
– les personnes séjournant dans des établissements d’hébergement suite à des mesures adoptées par des autorités publiques pour faire face à des situations d’urgence résultant d’événements calamiteux ou de nature extraordinaire et à des fins de secours humanitaire;
– les personnes pratiquant des thérapies de réhabilitation dans des établissements de santé situés sur le territoire municipal;
– les personnes handicapées (loi 104);
– les éventuels accompagnateurs des personnes handicapées, pour un accompagnateur par personne.